Stockholm
18 Jul, Thursday
17° C
TOP

« Résistance(s) », l’expo-hommage à Rosa Parks

« Résistance(s) », l’expo-hommage à Rosa Parks

Celle qui, dans un bus d’Alabama, a refusé de céder son siège à un passager blanc le 1er décembre 1955 est au cœur de cette installation signée Ndary Lo, à voir jusqu’au 31 mai à la Bourse du Travail de Saint-Étienne.

Rosa Parks © Ndary Lo

Cette exposition s’inscrit dans la programmation de la 12e Biennale Design Saint-Étienne dont le continent africain est l’invité d’honneur.

Son visage apparaît, éclairé, au bout d’une salle d’exposition plongée volontairement dans l’obscurité. Le portrait de Rosa Parks réalisé par l’artiste sénégalais Ndary Lo semble nous prendre à témoin.
Devant elle, le bus conduit par James F. Blake ce 1er décembre 1955 est symboliquement reconstitué, entouré de chaînettes aux maillons d’os et de fer, dites « colonnes d’esclaves », qui rappellent que pour cet acte de résistance, cette couturière afro-américaine a été arrêtée, la propulsant comme figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale.
Rosa Parks a disparu en 2005, date à laquelle cette installation-hommage a été réalisée par Ndary Lo.

Un panthéon de 22 portraits

En plus de celui de Rosa Parks, 21 autres portraits ceinturent la salle des conférences de la Bourse du Travail, tournant leur regard vers ce bus. Nelson Mandela, Martin Luther King, Léopold Sedar Senghor, Angela Davis, Mohamed Ali, Bob Marley, Barack Obama… Hommes et femmes politiques, de lettres, musiciens, religieux, ces portraits signés également Ndary Lo représentent ses icônes de la résistance, son panthéon. Ils sont un devoir de mémoire.

« Un artiste doit s’engager, avoir des idéaux qui le passionnent. Je ne peux pas concevoir l’art en dehors de cela », disait Ndary Lo. Présentée dans le cadre du mois consacré aux commémorations en France métropolitaine de l’abolition de l’esclavage, cette exposition fait aussi écho à l’invité d’honneur de la Biennale Internationale design Saint-Étienne, à savoir le continent africain.

Barack Obama © Ndary Lo

Prolongement à l’Hôtel-de-Ville

Véritable rétrospective de l’oeuvre de l’artiste Ndary Lo, l’exposition « Résistance(s) » est également à découvrir dans le hall de l’Hôtel-de-Ville avec le tableau « Le tirailleur », portrait du père de Ndary Lo, tirailleur sénégalais, et d’une photographie de la sculpture « Femmes noires » signée Ndary Lo, visible au parc Léopold Sedar Senghor depuis 2005.

Rappelons que Ndary Lo, Grand prix Léopold Sédar Senghor de la Biennale de Dakar en 2002 et en 2008, est également médaillé d’or de la Ville de Saint-Étienne. Il est décédé le 8 juin 2017.

Infos pratiques

Exposition gratuite visible jusqu’au 31 mai.

Horaires d’ouverture à la Bourse du Travail : du lundi au vendredi de 8 h à 19 h 45 ; les samedis et dimanches de 9 h à 20 h.

Horaires d’ouverture à l’Hôtel-de-Ville : du lundi au jeudi de 9 h à 17 h ; le vendredi de 9 h à 16 h 30.