Stockholm
01 Dec, Wednesday
-4° C
TOP

Observatoire du design Saint-Étienne Métropole

Saint-Étienne
métropole inaugure
un observatoire
du design

Afin de mieux connaître l’impact économique de la pratique du design sur son territoire, Saint-Étienne Métropole lance son observatoire du design territorial.

Alors que le design est reconnu à la fois comme un levier de développement économique et comme un facteur de compétitivité des territoires, il n’existe actuellement aucun Observatoire Économique et Territorial sur la pratique et le développement du design. Pour mieux connaitre l’évolution du secteur du design sur le territoire français, la construction d’indicateurs mesurant son impact sur un territoire devient un enjeu fort pour la conduite des politiques publiques.

Un Observatoire du Design à Saint-Étienne

Mieux connaître l’écosystème du design

La nécessité de la création d’un observatoire territorial et national du design a été annoncée dans le cadre des assises du design qui se sont déroulées fin 2019. Deux territoires pilotes Lille et Saint-Étienne se sont coordonnés pour établir ensemble les bases du premier observatoire territorial du design.

Dans une logique partenariale et d’animation du réseau de la « filière design », Saint-Étienne Métropole s’est associé à la Cité du Design, Designers +, l’agence d’urbanisme de Saint-Étienne, Lille design et l’agence d’urbanisme de Lille pour co-concevoir les premières enquêtes à destination des entreprises et des designers afin de constituer la base de données et les indicateurs pertinents qui pourront être consolidés chaque année. Cet observatoire offrira ainsi une meilleure connaissance de l’écosystème du design et une mesure continue de son impact.

Les étapes :

Lancement des enquêtes
« Offre en design »
24 novembre 2021

Cité du design

Clôture de l’enquête 
à destination des designers
3 février 2022

Designers+

Rapport d’analyse des données
1er semestre 2022

epures

Un territoire design

Notre territoire est un territoire d’excellence en termes de formation et de recherche en design (Voir liste des formations design). Chaque année des étudiants formés initialement dans de grandes métropoles françaises et internationales poursuivent leurs études au sein de l’École Supérieure d’Art et Design de Saint-Étienne. La Cité du design accompagne des entreprises innovantes et les acteurs publics dans leurs démarches d’innovation.

Aujourd’hui, de plus en plus nombreux sont les designers qui font le choix de s’installer sur notre territoire trouvant ici, un secteur économique agile et dynamique, des institutions audacieuses qui font appel aux designers pour transformer et créer les modes de vie de demain.

Cet observatoire permettra d’avoir une meilleure connaissance de la réalité du design sur notre territoire, d’en comprendre précisément les besoins et de dresser un état des lieux des acteurs, de leurs domaines d’activités et de leur poids économique. Il permettra de connaître plus finement la répartition géographique et les niveaux de maturité des différentes composantes, que ce soit en matière d’offre, de demande ou encore de formation en design.

Dans le cadre de l’Observatoire du design, Saint-Étienne Métropole lance avec la Cité du design et Designers + sa première enquête consacrée au volet « offre du design » :

L’enquête « offre du design » est à destination des professionnels du design

Elle vise les structures dont le design est le cœur de métier et les interroge sur leur parcours professionnel, leur localisation, leur formation, leur structuration professionnelle, leur secteur d’activité. L’enquête cherche à révéler les leviers de développement de la professionnalisation des designers et la promotion des pratiques révélées du design sur le territoire…

 

Vous êtes designers, installés sur le territoire de Saint-Étienne Métropole ? Vous pouvez contribuer à une meilleure connaissance et reconnaissance de votre métier, de votre pratique en répondant à ce questionnaire en ligne.

L’enquête en ligne vous prendra 15 à 20 mn.

L’enquête se clôturera le 3 février 2022 à midi.

Ces informations seront traitées par l’agence d’urbanisme de la Ville de Saint-Étienne et resteront anonymes.

Les volets « demande en design » et « Formation en design »

deux enquêtes distinctes consacrées à la « demande en design » d’une part et aux « formations en design» d’autre part compléteront en 2022 l’étude portée en 2021 par l’Observatoire du design territorial. La première permettra d’évaluer les leviers du design utilisés au sein même des entreprises. Trois profils-type seront dressés :

  • celles qui ne pratiquent pas le design ;
  • celles qui le pratiquent ponctuellement ;
  • celles qui le pratiquent de manière récurrente.

 

La seconde a pour objectif de recenser finement les formations en design présentes sur le territoire, pour anticiper les compétences des futurs professionnels et comprendre leur mobilité professionnelle.

Fort d’une légitimité et d’une reconnaissance internationale le design stéphanois est un vecteur de ralliement qui permet d’affirmer nos ambitions et notre rayonnement.

Indissociable de la révolution industrielle, le design fait partie de l’ADN stéphanois depuis plus de 200 ans. Au XIXe siècle, Saint-Étienne est à la pointe de la modernité industrielle. C’est à cette époque qu’est créée l’école de dessin* de Saint-Étienne, afin de répondre aux besoins des fabricants de rubans, d’armes et de cycles, soucieux d’assurer une bonne qualité artistique et décorative à leur production.

Aujourd’hui, porté par un écosystème gravitant autour de la Cité du design, de l’Ecole supérieure d’art et design et de la Biennale Internationale Design, le design stéphanois s’intéresse aux questions de société, aux attentes des citoyens. Saint-Étienne capitale du design, c’est aussi un esprit créatif qui irrigue tous les domaines : les entreprises, les commerces, l’architecture, le mobilier urbain… mais aussi différentes initiatives associatives ou citoyennes ainsi que l’action publique (Saint-Étienne est la première collectivité en France à avoir mis en place un design manager).

Un design stéphanois axé sur l’expérimentation, un territoire laboratoire du design, dans lequel les habitants, les usagers sont associés et deviennent eux-mêmes acteurs de la démarche design.

velo
Un positionnement spécifique et reconnu pour notre territoire

Forte également d’un nombre grandissant d’entreprises innovantes et de designers qui s’installent au cœur de la métropole stéphanoise, d’institutions culturelles de premier rang comme le Musée d’art moderne et contemporain et le Musée d’art et d’industrie qui développent des collections design faisant référence, de prestigieuses signatures architecturales (Zenith : Norman Foster, Cité du design : agence Lin, la Comédie : Studio Milou avec Ruedi Baur, Maison de l’Emploi : Rudy Ricciotti, Cité administrative Grüner : Manuelle Gautrand, l’ancien ilot Poste Weiss face à la gare TGV de Châteaucreux : Emmanuel Combarel et Dominique Marrec…), Saint- Étienne rayonne et change le monde…

Depuis plus de vingt ans, les nombreuses retombées médiatiques ont contribué largement à inscrire Saint-Étienne comme capitale française du design.

Saint-Étienne attire le monde du design à chaque Biennale internationale design, depuis 1998, et le design stéphanois s’exporte dans les plus grands rendez-vous internationaux : Triennale de Milan 2016, Foire du livre de Francfort en 2017, London design festival en 2018, Biennale de Wuhan en 2019…

Plus récemment des expositions de la Cité du design et de l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne ont représenté la France et le réseau UNESCO des villes de design à la Dubaï Design Week en 2020.

Saint-Étienne Ville Créative Design Unesco

Saint-Étienne est membre du réseau UNESCO des « villes créatives de design ». À ce jour, notre métropole reste la seule de l’hexagone à figurer dans ce prestigieux cercle qui permet à Saint-Étienne de rayonner dans le monde entier.

Ce réseau est unique pour partager la connaissance, les savoirs, les cultures, apprendre à travailler ensemble sur les problématiques que rencontrent les villes. Saint-Étienne ville UNESCO de design s’exporte à travers le monde, avec le talent de ses designers, de ses entreprises et de ses acteurs culturels.

En 2020, Saint-Étienne fêtait ses 1O ans d’appartenance au réseau des villes créatives Unesco. Saint-Étienne est également Ville inclusive Unesco depuis 2019 !

Repères

1ere ville créative design
de France
Le réseau Unesco compte
40 villes créatives design
dans 31 pays
2020-2021 :
10e anniversaire de
Saint-Étienne Ville
créative design Unesco
246 villes créatives Unesco
dans 85 pays (design, cinéma,
littérature, musique, arts numériques,
artisanat et arts populaires, gastronomie)
Une métropole design
Cité du design

Au cœur du quartier créatif de Saint-Étienne, la Cité du design remplit trois missions complémentaires d’enseignement, de diffusion de la culture art et design et d’accompagnement des entreprises et des collectivités dans leur recours au design. La Cité du design collabore également avec les clubs d’entreprises, clusters, et pôles de compétitivité locaux et régionaux pour promouvoir le design auprès de ses membres. La Cité du design participe à de nombreux réseaux de promotion du design et met en œuvre des missions d’envergure internationale…

Véritable moteur du quartier créatif, la Cité du design se déploie sur 14 000 m2 au cœur d’un campus réunissant designers, pépinières d’entreprises, étudiants et chercheurs en école d’Art et design, en école d’ingénieur, en communication et optique…

2 000 entreprises sensibilisées au design et 800 accompagnées depuis 2014

3 500 échantillons sont présentés dans le showroom-matériauthèque de la Cité du design pour découvrir les savoir-faire, oubliés ou novateurs, qui participeront aux projets de demain

Plus d’une centaine d’entreprises bénéficiaires chaque année d’actions collectives ou de diagnostics individuels identifiant leurs éventuelles opportunités à développer de l’innovation par le design.

BIDSE 17 5© P. Grasset
Biennale Internationale Design Saint-Étienne

Initiée en 1998, la Biennale Internationale Design Saint-Étienne aborde chaque édition avec de nombreuses expositions et événements de design, liés à une thématique de société et présentés dans le quartier de la Cité du design et dans toute la métropole stéphanoise. Elle accueille des commissaires et visiteurs du monde entier avec un contenu pour tous les publics, novices comme professionnels.

La Biennale Internationale Design Saint-Étienne en chiffres

École supérieure d’art et design de Saint-Étienne (Esadse)

L’Esadse, sous tutelle du ministère de la Culture, propose des formations en art et en design qui s’étendent de la classe préparatoire internationale au 3e cycle, en passant par le grade master. Au fil des ans, les étudiants sont invités à se spécialiser en art ou dans un des domaines du design :

  • design mention Objet,
  • design mention Média,
  • design mention Espaces,
  • design et Action publique.

Tous sont régulièrement confrontés au milieu professionnel au travers de partenariats pédagogiques et de stages obligatoires.

MAMC Deja vu (c) A.Mole4

Repères

Des étudiants de l’Esadse reçus à des concours prestigieux :

Grégory Granados, Talent
émergent du design aux Grands
Prix de Création de la Ville de
Paris 2018

Benjamin Levy-Jeantet, lauréat
du concours Révélateurs de
talents Cinna 2020 avec sa
bibliothèque « Citadelle »

Lina Djellalil et Thomas
Larbain, lauréats finalistes du
concours Design Parade 2021 de
la villa Noailles

Cité du design 2025

En matière de rayonnement culturel, l’ambition du projet « Cité 2025 » est claire : faire plus et mieux et rendre le design accessible à tous. Pour parvenir à ces objectifs nous avons décidé de nous appuyer sur l’existant tout en renforçant de manière spectaculaire nos atouts :

  • Auparavant concentrées sur une durée d’un mois, les futures éditions de la Biennale Internationale Design Saint-Étienne seront programmées sur une période 4 mois (de mai à août) avec des expositions plus accessibles et plus grand public.
  • L’École supérieure d’art et de design de Saint-Étienne (Ésadse) renforcera ses enseignements pour rester une référence au niveau national.
  • La Cité du design, étoffera ses offres au service des entreprises et collectivités. Les laboratoires de grands groupes mais aussi les start-up, les PME, les TPE désireuses de croître et innover, y trouveront une offre de service complète sur le design avec la nouvelle entité « Cité design services » (la filiale de la Cité dédiée au service aux entreprises) et Designer +, le réseau des professionnels du design.
  • La Cité du design, poursuivra le développement de son centre de ressources qui comprend une matériauthèque, des prestations de soutien juridique, de formation professionnelle, etc.
  • Plus ouvert et agréable, Cité 2025 c’est aussi le projet d’un quartier qui sera beaucoup plus animé, avec l’implantation d’espaces récréatifs et ludiques. Un hôtel-concept, proposant une offre inédite sur le territoire métropolitain, y sera aménagé. Il sera entouré de cafés, restaurants et commerces, et d’un tout nouvel espace socio-culturel qui devrait voir le jour dans la Platine, qui deviendra un lieu de vie et de passages porteur de nombreuses activités culturelles…
Repères