Stockholm
17 Jul, Wednesday
17° C
TOP

Julien De Sousa, designer participatif

Julien De Sousa

Julien De Sousa, designer participatif

Diplômé de l’École supérieure d’art et de design Saint-Étienne (Ésadse), Julien de Sousa a été retenu pour travailler sur les espaces publics et le mobilier urbain du projet Cité du design 2025 et de ses abords.

Des projets stéphanois

Les vestiaires du chaudron

Les joueurs qui se sont succédé sous le maillot de l’AS Saint-Étienne depuis un peu plus de trois ans ne le savent pas, mais ils doivent beaucoup à Julien de Sousa. C’est ce designer, stéphanois d’adoption, qui a totalement repensé et redessiné leurs vestiaires du stade Geoffroy-Guichard.

Des chambres pour seniors

Quelques mois plus tôt, il s’était associé à Philippe Compte, son homologue de l’agence Guliver design, avec qui il a ouvert un atelier rue de la République, il y a un an.
Ensemble, ils ont développé un concept d’aménagement innovant pour des chambres de la Cité des aînés, au coeur du quartier de Bellevue, le long des rues Testenoire -Lafayette et du Guizay.

La rénovation d’une école

C’est encore et toujours lui qui avait commencé à se faire un nom en rénovant et réaménageant l’espace principal de circulation de l’école publique
de La Terrasse, dans le cadre de l’opération « Je participe à la rénovation de mon école ! ».
Cette expérimentation est menée par la Cité du design et l’espace socio-culturel Boris-Vian.

Direction Cité du design 2025

Aujourd’hui, Julien de Sousa est tourné vers  le projet Cité du design 2025, en tant que lauréat de la consultation concernant la maîtrise d’oeuvre
des espaces publics de l’ancienne Manufacture d’armes et de ses abords.
Son agence, De Sousa, a été retenue en groupement avec l’atelier Villes & paysages, Cobalt et AGS Développement.

L’homme mesure l’ampleur du projet emblématique, structurant et « titanesque » mais il apprécie la mission.

« J’aime l’idée de travailler sur des espaces et du mobilier du quotidien, explique celui qui a fait du design participatif l’un de ses axes de travail. Je ne suis jamais seul sur un projet. Mon approche et ma réflexion se nourrissent de la participation des futurs usagers, d’autres regards, d’autres visions. »

« J’ai toujours dessiné, peint, construit »

Créée fin 2009, l’agence De Sousa emploie six personnes et oeuvre dans tous les champs du design, d’espaces, d’objets, de mobilier…

Son fondateur s’est lancé deux ans après avoir été diplômé de l’Ésadse. « Je ne me destinais pas à être designer mais j’ai toujours dessiné, peint, construit…, replace ce quadragénaire originaire de Bourgogne. Je me suis orienté, sur les conseils d’un enseignant, vers un bac STI Arts appliqués. J’ai ensuite opté pour les Beaux-Arts de Saint-Étienne et c’est en troisième année que j’ai décidé d’intégrer l’option Design. »
Avec bonheur. L’aménagement de l’association Parc de Montaud, de l’école élémentaire Molina à Montreynaud, de l’école élémentaire Solaure,
de l’école des Mines, c’est De Sousa.

L’agence est aussi en charge du design pour le réaménagement de l’îlot Beaunier, dans le quartier du Soleil. Elle vient de redessiner la cour de la crèche inclusive Les Marmots, dans le quartier de Bellevue.

Son créateur a également consacré une dizaine d’années à la transmission et à l’apprentissage. Il fut enseignant et coordinateur du master Prospective design et du diplôme national supérieur d’expression plastique Design des politiques publiques à l’Ésadse.