Stockholm
17 Aug, Wednesday
21° C
TOP

Visage de la Biennale : Axelle Schoutteten, médiatrice culturelle

Axelle Shoutteten

Visage de la Biennale : Axelle Schoutteten, médiatrice culturelle

« Si vous voulez connaître ma définition du design, venez en visite avec moi ! »

Axelle Schoutteten, ancienne étudiante de l’Ésadse (École supérieure d’art et design Saint-Étienne), emmène les visiteurs à la découverte des différentes expositions de la Biennale.

Les scolaires, le grand public, comme les professionnels. La jeune femme de 20 ans a décidé de devenir, le temps de l’événement, médiatrice culturelle, un choix qui lui permet de vaincre sa timidité.

Mais pas seulement : « La médiation est un débat et une discussion entre le public et le médiateur. Elle permet à chacun de découvrir quelque chose », analyse-t-elle. La Biennale est également, selon elle, une chance pour les étudiants en design de Saint-Étienne, dont l’école se situe à la Cité du design : « c’est sûr que c’est un plus. Cela permet d’avoir d’autres références. Certains étudiants peuvent même exposer, c’est cool. »
Son rôle en tant que médiatrice est d’expliquer à un public ce qu’il est en train de voir et de les intéresser : « On parle de sujets qui nous concernent, notamment d’environnement et de développement durable, ou de sujets qui touchent au quotidien, comme les tâches domestiques, la voiture… Il y a forcément une chose qui nous permet de nous sentir concernés ».

Mais surtout, ce qu’elle voudrait que l’on retienne de cette Biennale, c’est que « le design n’est pas seulement réservé au designer, ce n’est pas réservé à l’élite, comme beaucoup de visiteurs pourraient le croire. Tout le monde peut faire du design ! ».
Alors n’hésitez plus et allez à la rencontre d’Axelle Schoutteten et des autres médiateurs culturels de la Biennale pour découvrir ce qu’est le design. Vous avez jusqu’au 31 juillet !